eneal
Logiciel de généalogie



Contact

Un ancêtre capétien ?
Tapez son nom !

GENEAL : un logiciel de généalogie d'une étonnante simplicité, d'une incroyable puissance, spécialement conçu pour les généalogistes.

Références :

- le projet Capedia de la Descendance Capétienne
- le projet Clericus des généalogies personnelles

Le projet Capedia

Accès direct
à la base Capedia


CD Capet

Mise à jour : 27.08.2016
723.150 personnes

Surfez
de branche en branche
dans l'arbre capétien
par de simples clics
de souris !

Saisissez
en direct
de nouveaux descendants
d'Hugues Capet !


Oeuvre collective de généalogistes passionnés, la Descendance Capétienne poursuit inlassablement son objectif : le recensement de tous les descendants d'Hugues Capet, roi de France, dont la filiation est encore représentée de nos jours.

Neuf européens sur dix descendent de Charlemagne, sans doute un peu moins d'Hugues Capet ! Cette affirmation purement statistique se confirme chaque jour par les nombreuses filiations enregistrées, dont les ramifications plongent dans tous les milieux sociaux.
Certes, l'objectif est ambitieux, mais ô combien passionnant et riche en surprises ! Déjà des personnages célèbres ont rejoint le mouvement : Valéry Giscard d'Estaing, Frédéric Mitterrand, Philippe de Villiers, Bernadette Chirac, François Fillon, Ségolène Royal. Et au-delà des mers, les capétiens du monde américain : George Bush, Barack Obama, Céline Dion, etc...

Le projet Clericus

À l’initiative de la Société Généalogique de l’Yonne, la Fédération Française de Généalogie s’est dotée d’un service en ligne sur le site Bigenet, destiné aux cercles fédérés voulant offrir à leurs adhérents un espace gratuit où les arbres généalogiques de chacun peuvent être déversés sous forme de fichiers Gedcom, et confrontés avec les arborescences déposées par les autres adhérents.

Le but est de fusionner toutes ces généalogies et d’échafauder, peu à peu, un grand arbre généalogique associatif sous le contrôle étroit de modérateurs désignés par chaque cercle.

Grâce à ce service, les cercles fédérés peuvent exploiter les arbres généalogiques échafaudés par leurs adhérents à l’aide de leurs tables de mariages, ceci tout en incitant les internautes à adhérer à tel ou tel cercle fédéré pour avoir accès à l’espace réservé dans Bigenet à ce cercle. Ce service fédéral en ligne a été baptisé Clericus, puisqu’il s’agit de rédiger collectivement l’histoire généalogique des familles étudiées dans chaque cercle.